Canopé : Versailles | 91 | 92 | 78 || DSDEN95

Accueil > Formation > Formation et accompagnement Canopé > Festival Théâtral du Val-d’Oise - « Les enfants c’est moi » (Cie Tourneboulé) et (...)

Festival Théâtral du Val-d’Oise - « Les enfants c’est moi » (Cie Tourneboulé) et rencontre avec l’auteur et un philosophe

Mercredi 30 novembre de 14 h 30 à 18 h à l’Espace culturel l’Orange Bleue - 7 rue Jean-Mermoz - 95600 Eaubonne


Après avoir découvert le spectacle « Les enfants c’est moi », les enseignants rencontreront Jean-Charles Pettier (professeur certifié de philosophie à l’IUFM de l’académie de Créteil-Upec Paris 12 et docteur en sciences de l’éducation et en philosophie) et Marie Levavasseur (auteure et metteure en scène du spectacle).

L’objectif de cet atelier est de revenir ensemble sur les thématiques du spectacle et d’aborder la notion de « l’enfant philosophe » chère à la compagnie. Il s’agit de trouver le chemin pour libérer la parole, des enfants comme des adultes.

Jean-Charles Pettier est l’un des spécialistes français des pratiques à visée philosophique avec les enfants. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur la question. Il accompagne très régulièrement la compagnie Tourneboulé pour ses spectacles.

Présentation du spectacle
« Les enfants c’est moi » Cie Tourneboulé
Une création de Marie Levavasseur
Tout public à partir de 8 ans

« C’est l’histoire d’une femme qui n’a pas tout à fait quitté l’enfance. Elle vit à moitié accrochée à ses rêves, à moitié à la réalité… et parfois ça déborde ! Elle se retrouve submergée d’enfants, ceux avec qui elle aimerait encore jouer, et le sien. Son enfant. Celui qu’elle a tant désiré depuis la nuit des temps.
Ce spectacle raconte la frontière fragile de l’enfance. La comédienne-manipulatrice Amélie Roman donne vie à de nombreux objets et enfants-marionnettes.
Un spectacle pour se moquer de nos contradictions et ouvrir des perspectives joyeuses autour de la relation adulte/enfant.

- S’inscrire à cette animation
- Site de la compagnie
- Site du Festival théâtral du Val-d’Oise


Article publié le lundi 4 juillet 2016